Visiteurs: 85602
Aujourd'hui: 32
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

Image aléatoire
Galerie
Newsletter


En ligne
3 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur utilisateurs en ligne.

Total : 3
 
Le CN250 est un scooter introduit par Honda sur le marché des États-Unis en 1986. Il a été commercialisé aux Etats-Unis sous le nom d’Hélix et dans d'autres parties du monde comme Fusion ou Spazio. Il a eu tel succès que, jusqu’en 2009, il a été encore en production au Japon.


HISTORIQUE

Dans le début des années 1980, Honda a lancé une ligne de scooters connu sous le nom de la série CH, comprenant le CH50, 80, 125, 150 et 250 modèles. Aux États-Unis, ils étaient connus sous le nom de "Elite", mais à l'étranger ils ont été commercialisés dans le cadre du "Spacy".

Le CH250 pouvait atteindre des vitesses autoroutières et être utilisé pour voyager à longue distance.

Honda a ensuite présenté le CN250 ou Hélix. C’est un modèle allongé du CH250 de 35.5cm, avec un coffre intégré à l'arrière de la machine et une assis spécifique. La longueur ajoutée a permis ce que beaucoup ont appelé une position "relaxante" , 2 places assises et une conduite plus souple que celle des modèles précédents. La vitesse de pointe de la machine a été limité à environ 115-120 km / h, mais la transmission était de conception permettant une utilisation étendue sur toute la plage. D'autres différences avec les scooters classiques inclus l'utilisation d'une pédale au pied droit plutôt qu’un levier pour actionner le frein de la roue arrière.


Le CN250 Fusion a été populaire immédiatement au Japon. En Europe, l’engouement n’a pas été aussi fort, mais son succès était quand même présent. Aux États-Unis, l'Hélix a eu un succès avec des personnes d'âge moyen et plus âgés. Des gens qui ne voulaient plus, ne pouvaient pas passer ou de détenir une moto. Le CN250 est une machine complète avec compteur journalier, niveau de carburant et température d’eau, grand coffre à l’arrière, et boite à gants à l’avant. Le moteur 250 cc à refroidissement liquide monocylindre est capable d’atteindre 100000 km sans aucun problème pour peu que l’entretien soit respecté. Le seul défaut de l’Hélix est l’usure rapide du pneu arrière entre 3 et 6000km en moyenne selon l’utilisation, liée à une roue de petit diamètre (10 pouces). Mais le faible coût des pneumatiques de cette taille fait vite oublier ce détail.


Le Helix a connu sa dernière année de production en 2001 et devait être remplacé par le NSS250. Le NSS250 a été commercialisé aux Etats-Unis et dans d'autres pays sous le nom de Forza. Le Forza était plus dans son temps avec une vitesse de pointe supérieure à l’Hélix, mais il y avait quelques points regrettés comme le confort des sièges et de conduite. Dans le marché japonais, l’Helix a eu une origine différente cultivée par la jeune génération. Voyant que la clientèle était toujours là, l’Hélix a fait un retour sur les marchés en 2004. pour finalement être définitivement arrété en 2007.


EVOLUTIONS

* Honda fait très peu de changements sur l’Hélix en 20 ans de commercialisation. Les jantes alu ont remplacé les roues en tôles dans les années 90 et il y avait un contrôle des émissions ajouté au moteur. Au-delà de ces changements, la machine est resté identique à son style des années 80, notamment l’écran à cristaux liquide multicolores avec jauges numériques.

Pour cette raison, les pièces sont tout à fait compatibles entre elle quelle que soit les années (par exemple, une partie d'un modèle 1999 s'adapte sans modification sur un modèle 1986) contrairement à d’autres machines.
* Le CN 250 a également été produite / fabriqués et vendus au Canada. L’Helix a été le premier "Maxiscooter" de son genre à être offert dans ce pays avec un tarif initial d’environ 3750€ pour un "modèle de base". Cependant, la production au Canada a été interrompue après l'année de production initiale de 1986. Les citoyens canadiens peuvent toujours acheter un Hélix, cependant, il doit être importé des Etats-Unis. En outre, l'acheteur devra payer d'avance pour leur achat, sans le voir.
* Aux Etats-Unis, des accessoires tiers tels que les side-cars et des kits tricycle sont également disponibles.
* Le marché japonais connaît toujours une passion pour ce scooter. Les divers kits de néons, sono, carénages etc… sont monnaie courante.
* Des fabricants chinois ont "clonée" l'Helix. Plusieurs entreprises ont fait des produits équivalents, dont la qualité n’est pas égalée.


Source: wikipedia
Traduction : Google
Edition 09/2010.
 
 
 
1 Note
Ecrit par: spazdav Le: 30/05/12